Association humanitaire Comité Tiers Monde Isigny Carentan

Le "Centre de Santé et la maternité" de Dré.

6 Avril 2019 , Rédigé par CTM

 

Est-ce hasard ou meilleure compétence ? Je l'ignore. Mais ce lundi 1er février 2021 à la même heure que l'année dernière, la maternité est presque mouvementée, du moins fréquentée aussi bien à la consultation qu'à l'hospitalisation. Nous constatons le dynamisme de la jeune infirmière qui nous dit sa grande satisfaction de tout le matériel reçu du CTM en novembre et nous fait visiter les chambres occupées ! Nos pieds à perfusion sont installés, nos matelas également.

Est-ce hasard ou meilleure compétence ? Je l'ignore. Mais ce lundi 1er février 2021 à la même heure que l'année dernière, la maternité est presque mouvementée, du moins fréquentée aussi bien à la consultation qu'à l'hospitalisation. Nous constatons le dynamisme de la jeune infirmière qui nous dit sa grande satisfaction de tout le matériel reçu du CTM en novembre et nous fait visiter les chambres occupées ! Nos pieds à perfusion sont installés, nos matelas également.

Rétrospective :

Même rapide, notre passage à la maternité de Dré s'impose le lundi midi 3 février 2020. Tout est calme à cette heure caniculaire. Seule l'aide-soignante nous accueille et nous fait visiter les lieux déserts, sans aucune parturiente. Cependant nous  retrouvons le matériel médical, layettes et peluches dernièrement arrivés, qui sont des plus utiles. Dans le prochain container nous ajouterons 3 pieds à perfusion souhaités.

 

La petite Unité Villageoise de Santé (UVS) que nous avions connue en 1992, construite en terre de barre et vieillissante, a été remplacée progressivement par un bâtiment servant de dispensaire, puis par une magnifique maternité en 2015. Lors de notre visite fin janvier 2017 (voir le reportage), nous constatons que le site est devenu "Centre de Santé", avec un grand mur d'enceinte remplaçant la clôture grillagée que nous avions financée. Au fil des années le CTM y a envoyé tout le matériel médical nécessaire et poursuit régulièrement ses aides.

 

 

 Le 5 février 2018, alitée et fiévreuse, l'infirmière ne peut nous accueillir. L'aide-soignante nous fait cependant visiter rapidement la maternité déserte par cette chaleur extrême. Les parturientes ne sont pas très nombreuses car souvent les femmes préfèrent encore accoucher chez elles, par manque de moyens financiers (pourtant peu coûteux).

Ce fut l'occasion de constater le bon arrivage de nos cartons remplis de petit matériel médical (que nous recherchons toujours).

Situation identique le 4 février 2019.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En quittant la maternité, nous avons rencontré notre protégée depuis sa naissance...Paulette qui portait son beau petit garçon Espoir dans le dos ! La voici à présent femme, notre parrainage va prendre fin, mais elle recevra encore  de la layette pour son bébé.

 

Historique succinct :

Depuis 1992, le petit dispensaire-maternité animé par l’infirmière, assure les soins de santé primaires pour le village. La citerne inox de récupération d'eau pluviale est appréciée. Notre clôture grillagée est bien entretenue.
Un beau logement a été construit en 2010 par le ministère pour l'infirmière très compétente.

En février 2011, nous parcourons les ruelles typiques du village, avec ses maisons en terre de barre et toitures en légères tôles ondulées.

Paulette, 12 ans, sauvée par nous dès sa naissance suite au décès de sa maman, nous accompagne, nous tenant par la main jusqu'à la "maison" de sa grand-mère (sans eau ni électricité bien-sûr !). Sa chambre n'a ni lit, ni chaise, ni table, ni armoire. Elle dort à même la terre sur une natte.

Dans un container en 2010 nous lui envoyons une table, deux chaises, un lit et une armoire-penderie.

P1060933.JPG

Grâce aussi à son "parrainage" qui lui apporte le soutien financier nécessaire, elle se porte bien et a un assez bon niveau scolaire. Elle a intégré le collège en octobre 2011.

Nous n'avons pas eu la possibilité de la voir en février 2012, elle est en classe.

En 2013, c'est à peine si nous la reconnaissons, elle est devenue une vraie jeune-fille !

P1110369

En 2014 nous parvenons à nous arrêter à la maternité de Dré. Aussitôt nous revoyons Paulette ; elle a déjà 16 ans, elle est en classe de 4ème. Sa grand-mère a dû quitter sa maison et commencer à en construire une avec ses faibles moyens. Le CTM est alors intervenu, grâce à une donatrice, pour financer la charpente et la couverture. Nous nous rendons sur les lieux, tout près du collège de Paulette, et avons le plaisir de constater que les travaux nous concernant sont achevés.

 

P1130583.JPGP1130584.JPG

 

A la maternité, nous sommes accueillis par la nouvelle infirmière. Comme de coutume, nous visitons les lieux, constatons le bon usage du matériel, de la citerne remplie d'eau de pluie, des plantations grandissantes, de la clôture grillagée quelque peu usagée, des puits toujours aussi fréquentés.

217P1130563.JPG

 

P1130566.JPGP1130567.JPG

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :