Association humanitaire Comité Tiers Monde Isigny Carentan

Le Centre de Santé " Sédegbé " à Bohicon

3 Mars 2017 , Rédigé par CTM Publié dans #Nos actions

Le Centre de Santé " Sédegbé " à Bohicon
 !
 !
 !
 !
 !
 !
 !
 !

!

En 2016 et 2017, nous n'avons pas pu nous arrêter au centre Sédegbé dont nous recevons régulièrement de bonnes nouvelles par le Dr Rogatien. Nous poursuivons bien-sûr nos envois semestriels de matériel médical récupéré en partie dans nos pharmacies locales que nous remercions au passage.

A l'année prochaine, "si Dieu le veut" !

Le mercredi 4 février 2015, malgré l'éloignement et le programme chargé, nous nous sommes rendus jusqu'à Bohicon afin de rendre visite à notre partenaire-ami le Dr Rogatien. Il nous a fait visiter son centre, nous remerciant du matériel et des matelas médicaux, et surtout du nouvel échographe, tous reçus par notre container d'octobre 2014.

 

  Historique :

Inaugurée en 2009, la petite unité de santé  a bien grandi  en quelques années grâce à nos efforts conjugués aux leurs . Elle est devenue une clinique complètement équipée par le CTM (salle d'opération, d'accouchement, d'hospitalisation, cabinet dentaire, pharmacie...).

Un échographe est parvenu  au docteur Ahossimé Rogatien  en juillet 2011. Il peut ainsi consulter davantage de patients et affiner ses diagnostics. Hélas l'appareil est tombé en panne au bout de 2 années, impossible de le réparer. Rogatien nous supplie de lui en trouver un autre. Ce sera chose faite en 2014.

Dans le container du 25 avril 2012, nous avons chargé un cabinet d'ophtalmologie complet, avec microscope pour les interventions chirurgicales.

Sylvie, une amie jeune retraitée, a eu le plaisir d'y retrouver son propre matériel début février 2013, et de "reprendre du service"durant une semaine, soulageant ainsi une population en attente de soins oculaires.

 P1110593.JPG  P1070542.jpg 

Après une fermeture de quelques mois  due à l'absence d'un spécialiste, le cabinet d'ophtalmologie est à nouveau fonctionnel depuis octobre 2013.                                     

En février 2015 et 2016, notre programme trop chargé nous contraint à passer en dehors des heures d'ouverture ; nous nous contentons de constater que le cabinet est propre, appareils protégés, cahier de consultations à jour.