Association humanitaire Comité Tiers Monde Isigny Carentan

Le Dispensaire à Azové

3 Mars 2017 , Rédigé par CTM Publié dans #Nos actions

Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové

Admirables, généreuses, courageuses...tous les plus beaux qualificatifs reviennent à ces missionnaires dévouées auprès des humbles. Nous souhaiterions rester davantage que 3 petits jours auprès d'elles, mais l'essentiel est de poursuivre sans relâche notre aide et de d'entretenir nos relations amicales par téléphone ou courriel.

Construit voici 5 ans, le grand et beau dispensaire très fréquenté vient de subir sa destruction partielle suite à la décision gouvernementale de raser sur tout le territoire béninois tout ce qui a été dressé sur le domaine public. C'est catastrophique et démoralisant pour les Soeurs qui avaient eu l'accord et les compliments de la mairie. En traversant toutes les villes et villages, on se croirait en période de guerre destructrice ! Souhaitons aux Sorelle de trouver une solution pas trop onéreuse afin qu'elles reprennent leurs consultations dès que possible.

Photo prise le 31 janvier 2017, au début du "déguerpissement".

Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové
Le Dispensaire à Azové

Depuis plus de 30 ans, les Missionnaires italiennes "Sorelle Apostole Della Consolata ", sœurs Assunta et Serena sont toujours aussi actives. Elles donnent tout leur temps et leurs coeurs à soulager les plus déshérités, leur accueil est très chaleureux. Elles sont actuellement secondées par 2 sœurs béninoises et 2 sœurs indiennes.

Le pensionnat de jeunes filles et le centre d’hébergement des petits ne désemplissent pas.

Elles utilisent beaucoup notre lait 1er et 2ème âge en poudre, les crèmes dessert et riz au lait pour les enfants et les malades. Nous continuons de leur apporter aussi des machines à coudre, des manuels de bibliothèques, des friperies, des bicyclettes, des jouets...

Soeur Assunta a quitté Azové courant 2013. Elle assure le fonctionnement du noviciat d'Akodéha depuis le départ de soeur Laëtitia retournée définitivement en Italie.

P1130216P1010972

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :