Association humanitaire Comité Tiers Monde Isigny Carentan

Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo

3 Novembre 2019 , Rédigé par CTM Publié dans #Nos actions

Malgré le programme chargé et les longues distances pour y parvenir, j'ai pu me rendre aux 2 maisons de retraite début février 2020, accompagné par Victorin ou Perpétue qui ont eux-mêmes été admiratifs des lieux et de l'accueil.

Comme prévu j'ai eu l'occasion de donner à l'autre frère aveugle, sourd et muet une canne blanche aussitôt utilisée.

Pour les pensionnaires qui finissaient leurs repas lors de notre passage, Soeur Philomène avait prévu un dessert très apprécié que vous pouvez voir sur ces photos : des yaourts "Elle et Vire" !

Elle a également tenu à nous montrer tout le matériel reçu du CTM en novembre, dont cet ordinateur de bureau qui lui est très utile.

A Porto-Novo avec Perpétue, Soeur Ameli nous a tout d'abord offert un bon repas après lequel nous avons visité l'ensemble de l'immense bâtiment resplendissant, les spacieuses chambres individuelles

la buanderie, la cuisine où le pétrin-mélangeur professionnel qu'elle nous avait commandé est très utile.

 

Au magasin nous constatons la vétusté des 5 congélateurs qui seront remplacés dès la réception de notre prochain container.

 

 

 

 

La chaude visite se termine par le grand jardin potager magnifiquement entretenu aussi.

 

Rétrospective :

Après la rencontre des PSDP à Calavi, la nouveauté en ce début d'année 2019 est de découvrir leur nouvelle maison de retraite ouverte en janvier dernier à Porto-Novo. Le site est imposant, remarquable tant par ses extérieurs que par l'immensité, le confort et la propreté de tout l'intérieur.
La très gentille directrice soeur Améli nous fait visiter intégralement les spacieuses et confortables chambres, la chapelle, les cuisines, la buanderie...et le jardin d'agrément et potager.

Elle nous offre même un délicieux repas imprévu dans la salle des invités, repas que je partage avec Sylvain qui m'accompagne.

Il faut préciser :

- que ces 2 maisons de retraite, uniques au Bénin, sont fréquentées par des pensionnaires indigents, sans famille, choisis selon des critères stricts.

- que  les terrains, les constructions, l'aménagement, et même la nourriture sont exclusivement le fruit de donations ou legs.

Nous y retrouvons des fauteuils de confort ou roulants, des déambulateurs, des lits électriques envoyés par le CTM.

 

Et en octobre 2019 à Calavi, la mère supérieure a la délicatesse et le plaisir de nous montrer les très utiles chariots de linge et surtout celui de restauration reçus par notre container d'avril.

 

Nous profitons de l'occasion pour offrir une canne de malvoyant, destinée à un pensionnaire sourd, muet et aveugle. Il saura aussitôt la déplier et s'en servir, trop content ! En février prochain nous en apporterons encore une pour son frère qui a les mêmes handicaps.

 

Précédents séjours :

Nos visites aux PSDP sont incontournables. Nous les rencontrons à chaque séjour, toutes les 5 présentes et disponibles. Nous saluons également de nombreux pensionnaires qui nous reconnaissent à présent.

A l'heure du repas, elles acclament le CTM en demandant aux pensionnaires de chanter et taper des mains en guise de remerciements. Au dessert leur sera servie de la crème Mont-Blanc dont elles sont toutes friandes.

Fort du succès de ce somptueux établissement unique au Bénin, les PSDP ont le projet d'en construire un second près de Porto-Novo. C'est la raison pour laquelle elles sollicitent le CTM afin de leur procurer d'autres fauteuils roulants, chaises-pots et de douche, déambulateurs, lits et fauteuils électriques, couches...que nous chargeons régulièrement dans nos containers .

Notre rencontre du 7 février 2018 a lieu à l'heure du goûter durant lequel est servi à la louche de la crème vanille Mont-Blanc qui embaume délicieusement le réfectoire. C'est l'occasion aussi de visiter des chambres dans lesquelles nous revoyons beaucoup de matériels chargés dans nos containers. Celui d'avril contiendra un lit électrique avec matelas médical, fauteuils roulants, déambulateurs, bandes et couches, crèmes Mont-Blanc etc.

 

************************************************************

Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo

A l'improviste le 24 octobre 2017, nous leur rendons visite vers 13h, après le repas. Aussitôt prévenues, les soeurs nous font la très agréable surprise d'organiser sous la paillote une rencontre de prières, mais aussi festive avec tous les pensionnaires qui nous ovationnent par des applaudissements, des chansons, de la musique...et de la danse à laquelle participent Monique et notre filleul Sylvain.

Nous aurons même le privilège d'accepter volontiers un délicieux repas en compagnie de l'aumônier retraité français.

 

Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto NovoLes 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto NovoLes 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto NovoLes 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto NovoLes 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto NovoLes 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo
Les 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto NovoLes 2 maisons de retraite des "Petites Soeurs Des Pauvres" à Abomey-Calavi et à Porto Novo

Historique :

Notre première visite est en janvier 2010. Dès l'entrée nous sommes éblouis par ce magnifique bâtiment de plain-pied, au jardin resplendissant de plantes exotiques, au grand confort intérieur, silencieux dans ce havre de paix entretenu par des religieuses d'une gentillesse légendaire.

C'est le seul établissement béninois hébergeant très confortablement une trentaine de personnes âgées éloignées de leurs familles.

En février 2011, nous constatons avec plaisir que tous nos envois en matériels (fauteuils, déambulateurs, couches...) et divers produits lactés leur sont d'un grand secours.

En février 2012, les pensionnaires nous reconnaissent dès notre arrivée. Après les avoir longuement écoutés, une religieuse nous  montre notre matériel très utile et nous  dresse la liste de ce qu'elle désirerait encore (transfert de lit, lève-malade, couches, matelas à eau, fauteuils etc.)

C'est chose faite. En février 2013 nous constatons le bon usage de tout notre matériel.

Merci encore à vous toutes mes Soeurs de votre si amical et chaleureux accueil.

Nous n'avons pas le plaisir de leur rendre visite en février 2014, impossible de les déranger lors de notre passage à Abomey-Calavi...c'est l'heure "sacrée" de l'indispensable sieste.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :