Association humanitaire Comité Tiers Monde Isigny Carentan

La Léproserie de Madjré

3 Mars 2017 , Rédigé par CTM Publié dans #Nos actions

La Léproserie de Madjré
La Léproserie de Madjré
La Léproserie de Madjré

Notre visite auprès des soeurs de Madjré s'impose ce lundi 1er février 2016, après celle au Centre Psychiatrique. Elles apprécient nos envois réguliers de bandes, pansements et autres produits de soins si insuffisants pour tous leurs lépreux. Ce sera l'occasion de leur présenter Jeanne qu'elle hébergeront quelques nuits, et de nous rendre auprès du lépreux Jean (ancien directeur d'école) auquel nous remettons un colis de la part de sa fidèle marraine lointaine.

( SUITE DES ARTICLES SUR LA PAGE 3 )

L'accueil des religieuses fut comme à l'accoutumée très chaleureux lors de notre passage le 30 janvier 2017, au lendemain des festivités organisées à l'occasion du 35ème anniversaire du soutien de l'ONG Raoul Follereau. Nous ne manquons pas de nous rendre auprès du lépreux Mahoutodji, toujours vaillant et même exubérant, dont les soins quotidiens des plaies nécessitent des pansements et bandes que nous envoyons régulièrement.

 

La Léproserie de Madjré
La Léproserie de Madjré
La Léproserie de Madjré
La Léproserie de Madjré
La Léproserie de Madjré
La Léproserie de Madjré
La Léproserie de Madjré
La Léproserie de Madjré
La Léproserie de Madjré
La Léproserie de Madjré
La Léproserie de Madjré
La Léproserie de Madjré
La Léproserie de Madjré
La Léproserie de Madjré
La Léproserie de Madjré
La Léproserie de Madjré

Malgré le soutien de la célèbre association Raoul Follereau, cette léproserie a besoin de nous, de vous.

Le CTM poursuit donc ses envois réguliers en petit matériel médical (bandes,compresses, pansements), ainsi que des fauteuils roulants, tricycles, béquilles,et produits lactés nécessaires à ses cinquante résidents .

  P1110555.JPG  P1110557.JPG

 

 

 

 

 

 

Même si l'éradication de cette maladie semble encourageante, les nombreuses lésions sont définitivement invalidantes, telles les mains de Mahoutodji que nous saluons chaque année.

 

SUITE SUR LA PAGE 3